image5.jpgimage42.jpgimage105.jpgimage3.jpgimage29.jpgimage107.jpgimage11.jpgimage15.jpgimage103.jpgimage104.jpgimage13.jpgimage17.jpgimage102.jpgimage27.jpgimage34.jpgimages.16jpg.jpgimage2.jpgimages.21jpg.jpgimage19.jpgimage20.jpgimage109.jpgimage7.jpgimage14.jpgimage25.jpgimage108.jpgimage39.jpgimage10.jpgimage9.jpgimage106.jpgimage1.jpegimage6.jpg9.jpgimage30.jpgimage23.jpg
Uploading...
Please Wait!
Choose a file to upload
Add file information below
Désignation
Datedepot
nom_artiste
libre ou sous réserve accord reporduction

 

Que souhaitent les artistes dessinateurs

 

"Après tout, puisque les street artists revendiquent la rue comme support
de création, les tatoueurs peuvent bien revendiquer le corps humain. Y’a-t-il support plus beau ?". Hélène Planquelle, Le tatouage est-il un art ? Artsper le 4 août 2015.

 

 

L'artiste dessinateur demande à vivre son art.

Il forme des vœux pour que l'inspiration lui soit féconde.

Pour vivre son art, pour garder la foi dans sa créativité, il est indispensable que s'exprime une forme de reconnaissance voire de notoriété.

Cela s'exprime par l'attache du nom de l'artiste, le géniteur de la création, à l'œuvre elle-même. Que cette œuvre soit intégrer à de multiple exemplaire ou tatouage unique, l'artiste souhaite que son nom soit associé à son "enfant"

Cette demande se conjugue naturellement avec la demande du client tatoué.

Pourquoi ne pas mettre en place , sous la forme d'une convention de tatouage, un accord formel qui précise le temps de travail, la validation du dessin prévu par les deux parties, le nom d'artiste du créateur et la cession des droits moyennant une rétribution supplémentaire ou le nombre de reproduction prévu comme pour une lithogravures ?

 

 

 

---------------------------------------------------------------------------

 

 

 

Joomla templates by a4joomla