image29.jpgimage27.jpgimage19.jpgimage39.jpgimage23.jpgimage15.jpgimage105.jpgimage10.jpgimage11.jpgimages.16jpg.jpg9.jpgimage20.jpgimage30.jpgimage42.jpgimage104.jpgimage108.jpgimage5.jpgimage7.jpgimage106.jpgimage6.jpgimage13.jpgimage34.jpgimage25.jpgimage17.jpgimage2.jpgimage1.jpegimage103.jpgimage107.jpgimage109.jpgimage14.jpgimage102.jpgimages.21jpg.jpgimage9.jpgimage3.jpg
Uploading...
Please Wait!
Choose a file to upload
Add file information below
Désignation
Datedepot
nom_artiste
libre ou sous réserve accord reporduction

Que souhaitent les tatoués…

Jean-Martial Lefranc, Arts , Magazine, juin 2014 a déclaré que "La décision de se faire tatouer, de plus en plus commune, n'est rien d'autre que l'envie de faire l'achat d'une oeuvre d'art avec laquelle on entretiendra un rapport intime et durable."

Le désir de tatouage est tout autant un besoin de personnalisation que de décoration. Le futur tatoué veut quelque chose de plus qu'un simple bijou ou un vêtement. Il veut affirmer sa résolution en choisissant une marque ineffaçable ( ou pratiquement..).

Il rémunère à la fois l'expertise technique de l'artiste et l'œuvre artistique. Il vibre en la regardant comme le collectionneur d'art vibre devant son acquisition.

Ce sentiment de plaisir est plus fort encore quand l'œuvre est unique. Quand l'artiste a définitivement livré sa création sans plus jamais en dupliquer le tracé.

Le tatoué aimerait pouvoir acheter la prestation technique, la création et les droits d'auteurs associés.

Pourquoi ne pas mettre en place , sous la forme d'une convention de tatouage, un accord formel qui préciserait le temps de travail, la validation du dessin prévu par les deux parties et la cession des droits moyennant une rétribution supplémentaire ?

Joomla templates by a4joomla